Yin Yoga

Yin Yoga

Toutes vos questions sur le Yin Yoga

Le yin yoga est devenu un incontournable dans de nombreux studios de yoga. Si vous n'avez pas encore essayé un cours de yin, vous vous demandez peut-être de quoi il s'agit. Ou peut-être avez-vous assisté à un cours ou deux, et vous avez encore des questions sur ce style de yoga !

Par rapport aux pratiques de yoga yang plus courantes (c'est-à-dire les pratiques actives comme le vinyasa, le power yoga, ou même le hatha yoga, qui se concentrent généralement sur le mouvement dynamique de la respiration et du corps), les cours de yin ont un rythme beaucoup plus lent.

yin yoga posture

Les postures Yin sont principalement de nature passive et sont maintenues pendant trois à cinq minutes, voire plus longtemps, car elles ciblent les tissus conjonctifs du corps plutôt que les groupes de muscles. On dirait que cette pratique est sans effort, n'est-ce pas ? Mais ce n'est pas le cas. Maintenir une posture yin peut nécessiter un moindre effort physique, mais pas mental : le travail de l'esprit pour soutenir ces longues postures est le véritable défi.

Si vous souhaitez commencer ou approfondir votre pratique du yin, mais que vous voulez d'abord en savoir plus, j'espère que cet article vous aidera.

Définition du Yin Yoga

Le yin yoga est une pratique profonde et méditative qui augmente votre conscience, vous permet de ressentir des énergies et des sensations plus subtiles et vous apprend à vous détendre profondément. Il prépare l'esprit et le corps à de longues séances de méditation et stimule l'énergie vitale (prana) qui circule dans les méridiens à travers le fascia. Nourrissez, équilibrez et soignez votre bien-être physique, émotionnel et mental.

Le yin yoga se concentre sur la restauration et l'élargissement de l'amplitude de mouvement originale des tissus conjonctifs tels que les fascias, les ligaments, les tendons et les articulations. En outre, il restaure la courbure naturelle de la colonne vertébrale et étend la flexibilité globale du corps.

Quelles sont les origines du Yin

Le yin yoga n'est pas une pratique nouvelle mais trouve ses racines dans la pratique ancienne du yoga. Ce style de yoga a été introduit en Occident à la fin des années 1970 par Paulie Zink, un champion d'arts martiaux et professeur de yoga taoïste.

Il a créé des cours de yoga "Yin et Yang", combinant les asanas et les disciplines du Hatha Yoga, du Yoga taoïste et d'autres disciplines qu'il a développées. Ce style est connu sous le nom de "Yin Yoga". Paul Grilley, un disciple de Zink, a quelque peu adapté le Yin Yoga, en utilisant ses connaissances de l'anatomie et de la médecine chinoise. Une étudiante de Grilley, Sarah Powers, a fait évoluer le Yin Yoga encore plus loin. Elle a utilisé sa connaissance des systèmes de méridiens et a fait des séquences de Yin Yoga pour stimuler les canaux énergétiques et se concentrer davantage sur la respiration.

Dans le Yin Yoga original de Zink, il y a de l'activité et de la passivité. Il offre une combinaison de Yin et de Yang. Grilley et Powers développent le style de yoga et donnent plus d'importance à la partie passive. La plupart des postures sont des postures assises ou couchées avec une longue prise. C'est le Yin Yoga tel qu'il est connu aujourd'hui.

La principale différence avec les autres formes de yoga

yin yoga posture 2

Contrairement aux styles de yoga plus dynamiques(yang), le but du yin yoga n'est pas de renforcer ou d'engager les muscles, mais de les détendre. Ce faisant, les tissus profonds de notre corps - le tissu conjonctif - peuvent être affectés.

Comme le tissu conjonctif est plus rigide, il nécessite une approche différente de celle des tissus plus élastiques (muscles) de notre corps. Le tissu conjonctif est stimulé, hydraté et renforcé en toute sécurité lorsqu'une pression continue est appliquée pendant une période prolongée. C'est pourquoi, dans le Yin Yoga, vous maintenez une posture assise ou allongée (asana) pendant au moins 5 minutes ou plus, dans laquelle vous cherchez à détendre les muscles. Vous vous sentirez ainsi plus léger, plus souple (hydraté) et éprouverez un sentiment général de bien-être.

Les bénéfices du yin yoga

Plusieurs bénéfices

  • Il augmente considérablement la flexibilité de manière passive et consciente.
  • Il détend le système nerveux central en travaillant sur l'immobilité et le calme dans les postures.
  • En raison de sa nature passive, c'est une option très intéressante pour contrecarrer le style de vie actif et dynamique que nous avons souvent, et le complément parfait à la pratique d'autres styles de yoga actif (yang) ou de sports de grande activité, ainsi que dans les moments de fatigue ou de stress.
  • Il travaille sur les fascias, les mobilisant avec délicatesse tout en explorant une large gamme de mouvements vers des espaces plus larges que d'habitude qui vous apporteront une grande ouverture corporelle, mentale et émotionnelle, ainsi qu'un bien-être général, similaire à celui que vous éprouvez lorsque vous recevez un massage.
  • Il s'agit d'une pratique régénératrice ; les postures sont exécutées au sol avec un effort musculaire minimal, ce qui offre l'occasion de relâcher les tensions, de se détendre et de s'ouvrir à l'expérience du "maintenant".
  • Il favorise la mobilisation du Prana ou énergie vitale du corps d'une manière qui a un impact positif sur notre corps, nos organes et nos tissus.

Augmente la concentration et la conscience du corps

Elle favorise l'auto-pratique : en maintenant les postures pendant une longue période, nous pouvons répéter les postures que nous avons faites le dernier jour de classe à la maison ou sur en voyage si nous ne pouvons pas assister à un cours guidé avec un professeur le jour de la pratique.

Le Yin yoga et les autres formes sont des styles différents, mais ils se complètent pour atteindre leur objectif commun : purifier, équilibrer et harmoniser notre corps et notre esprit. Mais surtout pour nous permettre de nous accorder avec notre vraie nature, afin que l'énergie en nous et autour de nous puisse circuler librement.

yin yoga posture 3

Il est essentiel de se rappeler qu'aucun corps n'est identique à un autre et que nos besoins varient d'un jour à l'autre. Une partie essentielle de la pratique du yoga consiste à développer une conscience qui vous aide à observer vos besoins quotidiens (mentaux, émotionnels et physiques) afin que vous puissiez choisir et adapter votre pratique du yoga - plus de pranayama, plus de méditation, plus d'asanas yin ou plus d'asanas yang - à vos besoins.

En fait, cette fusion avec le moment présent qui est généré par l'abandon de la pratique, lorsque nous nous détendons pour être simplement, est pour moi le plus grand cadeau que le Yin apporte. C’est un accès à une dimension plus profonde et moins accessible au quotidien qui est ici permise.

Un effet calmant profond

Le yin yoga a des effets profondément revitalisants, calmants et libérateurs. Il convient à ceux qui recherchent la détente, l'introspection et un agréable étirement du corps en profondeur de la tête aux pieds. Le yin yoga est une bouffée d'air frais dans la vie trépidante d'aujourd'hui avec ses nombreux stimuli. Convient également très bien aux femmes enceintes.

Comment se passe un cours ?

Le travail du corps

Dans les cours de Yin Yoga, vous n'aurez pas à utiliser la force de vos muscles ou votre équilibre pour maintenir les asanas.

C'est un travail complètement différent dans lequel vous entrez lentement et consciemment dans chaque posture, en évitant la contraction musculaire pour, progressivement et patiemment, aller vous abandonner peu à peu et profiter du travail exquis dans vos structures et tissus plus profonds : articulations, ligaments, tendons et fascias.

online yin yoga classes

Dans certaines postures, vous vous sentirez en pleine gloire ; dans d'autres, au début, vous vous sentirez mal à l'aise, voire très mal à l'aise, mais peu à peu votre corps cèdera, vous pourrez faire face à l'inconfort et de nouvelles et incroyables sensations commenceront à apparaître : la paix, la détente et une connexion si profonde avec vous-même que vous entrerez dans un état de conscience semblable à la méditation. C'est alors que je parle de "la magie du yoga", de tout ce qui se passe lorsque nous transcendons le corps et voyageons vers nous-mêmes, nous nous connectons à notre véritable essence et nous autorisons à être simplement, à être…simplement.

Les objets pour aider

Les cours de yoga utilisent souvent des blocs, des couvertures, des traversins (bolsters) ou de grands coussins pour nous aider à maintenir les postures lorsqu'il y a un manque de souplesse ou des blocages dans les articulations. C’est alors que la gravité fait tout le travail à notre place.

La durée du cours

Quant à la durée des cours de yin yoga, elle dépend du type de cours et du professeur et peut aller de 30min à 1h30. On travaille sur différentes parties du corps, en activant différents organes et centres d'énergie (marmas en Ayurveda, méridiens pour la médecine chinoise). Les asanas ou postures sont maintenues pendant de plus longues périodes, ce qui aide à lubrifier et à renforcer les articulations, les ligaments et les tissus conjonctifs et nous permet de nous connecter à la partie plus méditative de la pratique.

Est-il important de maintenir l'alignement ?

Le concept d'alignement dans le yin yoga et les autres formes de yoga est différent.

En général, dans le yoga, l'alignement sert à vous empêcher de trop vous étirer, à diriger le renforcement et l'étirement vers des zones spécifiques du corps, et à éviter d'endommager les ligaments des articulations. Dans ces classes où le rythme est plus rapide, le fait de répondre à ces préoccupations nous permet d'éviter les tensions ou les blessures.

Comme le yin yoga maintient ses postures à l'aide de la gravité et travaille également avec les zones que l'alignement yang cherche à protéger (comme les ligaments), les règles sont quelque peu différentes.

yin yoga posture 4

Par exemple, on peut vous demander de détendre complètement le haut du corps - en permettant à la colonne vertébrale de s'arrondir - dans des postures dans lesquelles vous avez l'habitude de garder la colonne vertébrale longue tout en vous repliant à partir des hanches, comme les flexions vers l'avant (par exemple, baddha konasana, ou la posture du papillon).

De plus, certaines postures familières portent des noms différents. Eka Pada Rajakapotasana, par exemple, connu sous le nom du pigeon, est appelé « le cygne » en Yin. Cette distinction est destinée à éviter les idées préconçues sur l'activation musculaire des autres formes de yoga.

D'autre part, le yin yoga met l'accent sur l'idée que chaque praticien vient avec son histoire personnelle de blessure et de traumatisme, ainsi que sa propre composition squelettique et son insertion articulaire. Tous ces facteurs influencent grandement la façon dont le praticien accède à une posture. Par conséquent, l'alignement "correct" est susceptible de varier d'une personne à l'autre. Si vous ressentez une sensation (et non une douleur !) dans la zone sur laquelle vous travaillez, vous avez un indicateur que votre alignement dans cette posture est probablement correct pour votre corps.

Pour revenir à baddha konasana/papillon, nous verrons que la structure osseuse et la flexibilité musculaire de chaque personne détermineront le degré de mobilité dont elle dispose dans cette posture. Selon la forme de la tête fémorale et sa position sur la hanche, la rotation externe peut être plus ou moins difficile à réaliser. Au lieu de vous préoccuper de la proximité de vos genoux par rapport au sol ou de la distance entre vos talons et votre aine, remarquez les sensations qui apparaissent dans vos adducteurs - l'intérieur des cuisses - et les fessiers extérieurs. Si vous avez l'impression de faire un bon étirement, votre corps est au bon endroit.

Plus encore : si vous avez les ischio-jambiers serrés et que vous voulez travailler sur le tissu conjonctif à l'arrière de vos jambes, pratiquer le papillon avec les talons plus éloignés de l'aine peut être plus bénéfique pour vous que, disons, quelqu'un qui préfère se concentrer sur les adducteurs (et qui devra donc rapprocher ses talons de son corps).

A qui s’adresse le Yin yoga ?

Pensez-vous que ce sera un style de yoga trop ennuyeux ou stationnaire pour vous ? Pensez-vous que ce sera uniquement pour les débutants ou les personnes blessées ? Vous ne savez pas à quel point la vérité est tout autre, à quel point il sera bénéfique de combiner votre style habituel de yoga ou de pratique sportive avec des cours de Yin, et à quel point cela fera du bien à votre corps et à votre esprit de se reposer et de se reconnecter en profondeur.

Ce style de yoga est recommandé à tous, car par le travail Yin (passif, intérieur, froid, faible, lune, terre) nous équilibrons les aspects Yang de notre vie (actif, extérieur, chaleur, lumineux, soleil, ciel). C'est un travail complémentaire à d'autres styles plus dynamiques de le Hatha Yoga, et un équilibre au maelström quotidien de la vie en Occident.

Conseils pour un premier cours

Les deux prérequis

Si vous n'avez jamais assisté à un cours de yin yoga auparavant, vous vous sentirez très différent au début. Afin de ne pas passer à côté de l’expérience, prenez note de ce dont vous avez besoin. Ce ne sera pas un tapis spécial ou une condition physique particulière mais :

De la patience : Le yin yoga est simple mais souvent un grand défi. L'immobilité, l'écoute profonde, l'acceptation de ce qui nous arrive pendant la pratique et finalement l'abandon à celle-ci sont les clés pour ressentir les innombrables bénéfices de la pratique du yin yoga.

Des vêtements confortables, non oppressants : la plupart des postures sont effectuées au sol et avec peu de mouvements, de sorte que la transpiration est pratiquement nulle. Il est conseillé de porter un haut à manches longues car la température du corps baisse de quelques degrés.

Que faire pendant la posture ?

Il est vrai que pendant une pratique du yin, vous pouvez trouver un peu plus de "temps mental" à gérer que, par exemple, dans un cours de vinyasa "un souffle, un mouvement".

yin yoga posture 5

Décider comment gérer votre esprit pendant cette période fait partie de l'effort que vous investissez dans une session de yin. Si vous vous permettez d'être avec vos pensées et vos émotions pendant ces moments, alors vous vous permettez de vous connecter avec votre Soi et de mieux le comprendre. C'est un élément fondamental d'une pratique complète du yoga.

Si vous méditez régulièrement ou si vous voulez commencer une pratique de méditation, le yin yoga est une occasion idéale pour le faire. En tenant une posture, nous trouvons un de ces rares moments où il faut simplement "être". On ne se force pas à penser, à faire quoi que ce soit, ni même à bouger. Profitez-en ! Vous pouvez également devenir présent aux différentes sensations et sentiments qui se manifestent tout au long des minutes de maintien d'une posture.

Par exemple, vous pouvez remarquer que certaines parties de votre corps vous semblent raides ou serrées alors que d'autres vous semblent spacieuses et ouvertes. Y a-t-il des schémas dans vos mouvements quotidiens qui contribuent à cela ? En passant quelques minutes à tenir une posture particulière, vous commencerez à remarquer que les zones qui semblaient initialement "coincées" ou "bloquées" commenceront à se libérer. Il s'agit d'une expérience progressive qui deviendra plus évidente si vous maintenez votre pratique du yin yoga de façon constante.

Avec la pratique du yin, vous prendrez également conscience de tout malaise ou confort mental que vous éprouvez. Y a-t-il une raison que vous pouvez identifier derrière ce malaise ou ce confort ?

Ou, peut-être, avez-vous un objectif personnel ou professionnel que vous poursuivez. Maintenir une posture yin peut être un bon moment pour concentrer toute votre énergie mentale sur votre objectif, loin des distractions qui vous bombardent tout au long de la journée.

Dois-je garder les yeux fermés ?

Si vous êtes nouveau dans la pratique du yin yoga, fermer les yeux peut vous aider à entrer plus profondément dans votre corps et votre esprit. Comme un cours de yin yoga est plus silencieux qu'un cours yang, les distractions internes et externes seront plus faciles.

Fermer les yeux peut vous aider à éliminer les distractions visuelles qui déclenchent ce monologue incontrôlable que les bouddhistes appellent "l'esprit du singe" (Pourquoi ce camarade de classe a-t-il l'air plus détendu que moi ? Où est le spray pour le tapis ? Que va faire le professeur pendant que nous sommes tous assis ici pendant cinq minutes ?)

Mais si le fait de garder les yeux ouverts pendant l'entraînement vous permet de vous sentir plus à l'aise mentalement, émotionnellement ou physiquement, alors n'hésitez pas à le faire.

Rejoindre le club The Last Yogi

Nous avons la possibilité de t'aider à progresser dans ta pratique de Yoga, mais pour ça, on a besoin d'en savoir plus sur toi.

Télécharger l'application

Google Play The Last Yogi
Apple Store The Last Yogi

Nous contacter

ali@the-last-yogi.com
+33603 968 362

Tous les logos et marques déposés sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.
Leurs mentions est utilisées pour leur identification, et ne signifient pas qu'elles soutiennent ou sponsorisent The Last Yogi.
Les services, le contenu et les produits de notre site web sont uniquement à titre d'information.
Les Nouveaux Hommes (The Last Yogi) ne fournit pas de conseils, de diagnostics ou de traitements médicaux.